Posts Tagged ‘Valentine Duteil’

La magie Beaupain

16 juin 2013

Il fallait vraiment aimer Alex Beaupain pour braver la pluie et le temps frisquet à Montréal ce soir. Par chance, le spectacle d’une heure était sous une tente. Merci, Francofolies! Et merci à ce magicien des notes et des mots.

C’était son quatrième passage chez nous, et on a dû le voir trois fois. La quatrième, c’était un conflit d’horaire, pas un reniement. Pourtant, cette fois, on hésitait. Son nouvel opus, Après le déluge, était tellement ennuyeux et casse-pieds, avec ses arrangements clinquants, rétro années 80, que ça augurait du pire.

Mais le jeune ACI français est un charmant garçon d’honneur, bien élevé. À la foule nombreuse venue l’écouter, il n’a pas asséné que de nouveaux titres. Une poignée tout au plus et, dans cette version acoustique, ils en devenaient (un peu) meilleurs.

Chiquement vêtu d’une chemise-cravate-veston, avec des bottes noires Doc Martens aux pieds, svelte, il était beau à voir, charismatique, avec toujours cette auto-dérision qui nous est chère chez certains artistes comme Philippe B, Albin de la Simone ou Alain Souchon. De ce dernier, Beaupain a justement repris ce soir L’amour en fuite.

Accompagné sobrement, sans batteur (excellente initiative!), par un claviériste, un guitariste/bassiste et la délicieuse Valentine Duteil au violoncelle et qui chantait parfois avec lui (sur Avant la haine, par exemple). La demoiselle est également chanteuse à ses heures et prépare un premier maxi, sous l’œil de Beaupain…

Le chanteur, pas chien, a interprété quelques-uns des titres des trames sonores Les chansons d’amour et Les bien-aimés, parfois en solo au clavier (Brooklyn Bridge). Hélas, avec seulement une heure de scène, il a dû faire l’impasse sur 33 tours, son deuxième album original, dont fait partie la magnifique Juste ces mots, qui est peut-être la meilleure de son répertoire.

On espère toujours voir un récital complet du sieur Beaupain en nos terres.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :