Posts Tagged ‘Home’

Biolay, le malentendu

25 août 2011

Il existe un malentendu autour de Benjamin Biolay. Son dernier album original, La superbe (2009), a séduit public et critique.

Mais il faut dire quel public exactement. Essentiellement les gens qui n’aimaient pas Biolay ou qui n’écoutaient pas de chanson française. Ceux qui le connaissaient et l’appréciaient depuis ses débuts en 2001 avec le mélodique, langoureux et mélancolique Rose Kennedy ne s’y retrouvaient pas dans ce mélange de hip hop, de pompeux arrangements, de textes plus parlés que chantés (Serge Gainsbourg, m’entendez-vous?).

Pour ceux qui adoraient Biolay depuis 2001, La superbe était globalement ennuyeux, inutile.

Un jour, en entrevue téléphonique, il me confiait que les costumes chic qu’il portait à ses débuts étaient en fait un déguisement qu’il avait endossé pour se distinguer, coller à son nouveau personnage…

Voilà un autre artiste qui racole les modes, suit l’air du temps, tout en se donnant une image de rebelle soigneusement négligé.

Ça ne lui enlève pas son talent. On attend toujours avec espoir une suite à son groupe Home (formé avec Chiara Mastroianni). Il avait réalisé un excellent disque pour Valérie Lagrange (Fleuve Congo; 2003).

En attendant, Biolay nous sert la bande originale Pourquoi tu pleures?, qui pourrait plaire aux amateurs de La superbe, mais qui laissera probablement indifférent les autres…

À chacun son Biolay.

Publicités

Alex Beaupain, musicien bien-aimé

12 août 2011

La nouvelle trame sonore d’Alex Beaupain est sortie lundi en France (en négociations pour le Québec, mais déjà dispo sur iTunes Canada). Ça s’appelle Les bien-aimés. Le film signé Christophe Honoré sort prochainement sur les écrans français. À Montréal, on ne saurait dire. Les délais peuvent varier de six mois à un an, voire jamais. Malgré la présence de Catherine Deneuve au Festival des films du monde, qui lui rend un hommage en présentant des vieilleries, Les bien-aimés n’est pas au programme… Un si parfait sens de l’organisation, on ne retrouve ça qu’aux Francofolies de Montréal et au Coup de coeur francophone…

Beaupain est un habile compositeur de musiques de films. Il l’avait prouvé avec Les chansons d’amour ainsi qu’avec la très belle partition de Non ma fille tu n’iras pas danser. Avec Les bien-aimés, il signe une dizaine de très bonnes chansons (et 3 ou 4 plus quelconques). Léger, pop, mélancolique, fidèle à ses manières habituelles.

Le bonheur, ici, c’est que c’est Chiara Mastroianni qui chante la plupart des chansons. On avait aimé Chiara en duo avec Benjamin Biolay (le projet Home, en préparation d’un second disque). Dans Les chansons d’amour, elle était bouleversante dans Au parc. Vif plaisir de la retrouver.

On peut également entendre sur la bo Catherine Deneuve, Louis Garrel, Ludivine Sagnier, convaincants.

Un album à écouter encore et encore, en attendant la pellicule qui vient avec.


%d blogueurs aiment cette page :