Posts Tagged ‘Gilles Vigneault’

Au doux pays de Vigneault

11 décembre 2018

recto coffret

On doit à Tandem.mu et Le Nordet ce beau coffret de huit cd. Il est de première nécessité : il réédite intégralement sept albums originaux de Gilles Vigneault, couvrant la période 1971-1983. Cinq disques en studio gorgés de sève poétique, et deux enregistrements en public (dont un double). Le son est impeccable.

L’élégant boîtier se présente en format DVD, il contient deux gros livrets avec les paroles des chansons. Le seul problème de ce type de présentation, c’est que les cd risquent de s’abîmer lorsqu’on les manipule.

Les pochettes recto et verso des microsillons sont reproduites, on ne peut que s’en réjouir. Bémol majeur : elles sont difficilement lisibles. Il aurait fallu retranscrire les crédits artistiques à l’intérieur des livrets. On en profite pour saluer ici la mémoire d’un ancien et très fidèle collaborateur de Vigneault : Gaston Rochon, son pianiste-compositeur pendant des années et dont on peut apprécier les arrangements musicaux sur ce florilège.

Pas de textes de présentation à l’intérieur, mais on a l’essentiel : les chansons rééditées avec soin. On indique qu’il s’agit du premier coffret, on ne peut qu’espérer qu’un deuxième rapatriera trois microsillons majeurs de Vigneault mais jamais repris en cd dans leur forme originale: «Les voyageurs» (1969) ; «Du milieu du pont» (1969) et «Le voyageur sédentaire» (1970). Ils sont indispensables et pourtant aujourd’hui introuvables.

Le pays de Vigneault, c’est aussi le nôtre. Il était grandement temps qu’on le célèbre à sa juste valeur avec cette réjouissante rétrospective.

nordet

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :