La discothèque idéale # 19

Miossec, Boire (1995)

Un coup de poing, ce n’est pas assez fort pour décrire l’impact créé par le premier album de Miossec. Un coup de tonnerre de Brest, port d’attache de l’auteur. Comme s’il venait d’inventer la chanson rock acoustique. Elles étaient pourtant majoritairement sèches les guitares qui retentissent dans ce disque, mais elles sonnaient formidablement puissantes.

Dans ses chansons, il est question de sexe et d’alcool, de marins et de dérives, de chagrin et de carnages. Le narrateur saigne, au figuré, et est piteusement en colère. Le ton privilégie le sarcasme. On sourit jaune. L’humour se drape dans le noir.

On pensait que Miossec, c’était un groupe formé de Christophe Miossec (chant, textes, etc.), de Guillaume Jouan (guitares, basse; etc.) et de Bruno Leroux (guitare acoustique, harmonica). C’est du moins ainsi que ça se présente sur Boire. Mais au fil des opus suivants, les deux musiciens partiront et Christophe seul restera. Signant toujours de son seul nom : Miossec.

Mais l’œuvre première du trio Miossec demeurera gravée en nous.

(billet publié le 21 avril 2009)

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :