Pop attitude

La mode, ces temps-ci, est à la réédition deluxe d’albums plus ou moins cultes: Pink Floyd, The Beach Boys, Serge Gainsbourg, Maxime Le Forestier, etc.

Ou alors on rejoue sur scène l’intégralité d’un opus qu’on veut célébrer: Ferland et Jaune, Luc de Larochellière et Un toi dans ma tête, Les Chiens et La nuit dérobée…

Ça a l’intérêt de remettre de l’avant l’album comme un ensemble complet, complexe, logique. Une œuvre artistique cohérente.

Étienne Daho célèbre ses trois décennies de pop à la française avec la réédition de quatre albums en version deluxe double cd et une compilation.

«Monsieur Daho» est une compilation en 2 cd (c’est le chanteur lui-même qui a choisi les chansons). Un peu particulière, elle semble dédiée plus spécialement aux admirateurs pointus qu’au grand public. En effet, on retrouve quantité de versions alternatives ou rares plutôt que les tubes dans leurs versions connues. De plus, elle met de côté certains de ses classiques les plus importants (Les voyages immobiles)… À noter, une version inédite de L’adorer en duo avec Catherine Deneuve, Des heures hindoues avec Vanessa Paradis et un Amoureux solitaires en public nettement meilleur que la prise studio de «Jacno Future».

À ceux qui voudraient une vraie bonne sélection des plus grandes chansons de Daho dans des versions parfaites, il faudrait plutôt se procurer le double «Live» (2001).

«Mythomane» (1982) est son premier album. Le voici en version double. Un ami belge me dit que le mix du vinyle d’origine n’a jamais été repris en CD, et pas plus cette fois-ci. Peut-être quelqu’un aurait une explication? Je serais un peu surpris qu’avec les différentes éditions CD de cet album, le mix original n’existe pas… Ceci dit, cette version 2011 contient les 10 chansons de l’album plus 32 titres bonus (démos, répétitions, en public).

Même traitement délirant pour «Pop Satori» (1986), 39 titres en tout pour cette réédition double déjà parue en 2006 et que l’on ressort  ici pour l’occasion: démos, mixages différents, en public.

Pour être franc, ceux qui ont découvert Daho avec ses années 90 (le disque «Paris ailleurs» en tête) seront un peu perplexes car ses albums des années 80 ont mal vieilli pour nos oreilles contemporaines. La réédition est bien faite, mais elle s’adresse surtout aux nostalgiques.

Par contre, «Corps et armes» devrait ravir les amateurs de Daho, de pop française poétique. Il s’agit ici de son chef-d’oeuvre (j’en parlais dans ma discothèque idéale ici). Pour cette nouvelle impression, on a ajouté 27 titres. On a rapatrié diverses collaborations parues ailleurs: avec Françoise Hardy, Vanessa Paradis, Jane Birkin, Dani ainsi que les morceaux concernés du live 2001 déjà cité. Ça sent un peu le remplissage, mais ceux qui n’avaient pas déjà tout ça seront ravis.

Aussi disponible, son album de 2007 «L’invitation» avec encore plus de bonus que les précédentes éditions… (Je n’ai pas pu consulter celui-ci.)

Les rééditions doubles deluxe sont offertes dans un beau format cartonné, avec à la place d’un vrai livret une affichette avec parfois les paroles et divers témoignages, le tout en caractères minuscules.

La compil «Monsieur Daho» comprend quant à elle un livret normal avec les détails des enregistrements mais sans les paroles.

Globalement, c’est un bon travail, qui sent un peu l’opération commerciale, mais dont on peut espérer une suite, en croisant les doigts pour «Eden» (d’autant que presque rien n’existe sur cet excellent album) et «Paris ailleurs».

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :